Acier

L’acier est un métal obtenu par alliage de minerai de fer et de carbone. L’acier est utilisé presque partout. Les ponts, les chantiers navals, l’automobile, les moteurs, les machines-outils et les outils ne pourraient pas exister sans l’acier. En d’autres termes, l’acier figure parmi les métaux les plus convoités du marché des métaux.

Le prix de l’acier sur le marché

acier

Comme tout produit financier coté en bourse, le prix de l’acier est également variable. Le prix du kilo avoisine les 25 centimes d’euros. La tonne quant à elle se négocie entre 500 à 900 dollars, selon la qualité et les caractéristiques de l’acier recherché.

La clé de réussite dans l’investissement en acier ce serai donc d’en posséder une quantité considérable et de bonne qualité. On peut viser les marchés et les importateurs potentiels mondiaux. Toutefois, il est fondamental de connaitre les prix de l’acier en bourse avant de se lancer dans l’investissement de l’acier.

Qu’en est-il du prix mondial de l’acier ?

stainless-steel-bars

Tandis qu’en Europe, la consommation d’acier va stagner cette année, dans les autres pays du globe cela va être l’inverse. Au début de cette année, « ArcelorMittal », le premier sidérurgiste mondial, émettait l’hypothèse d’une augmentation de 2 % à 3 % en raison de la forte demande en acier sur le marché, ce prix peut connaitre une augmentation.

Cette hausse également grâce à la croissance des États-Unis et des pays émergents, selon les spécialistes. Cette hausse du prix de la tonne touche presque tous les types d’aciers mis en vente sur le marché.

L’Institut National de la Statistique et des Études économiques (INSEE) a publié tout récemment les indices de prix de tout type d’acier. On peut y noter clairement les variations et les hausses de prix de l’acier depuis le mois de janvier de cette année, jusqu’en juin dernier.

Cours de l'acier

Cours de l’acier

Seuls quelques aciers alliés et non alliés ont connu une légère baisse de prix. En effet, de 104,7 euros la tonne en janvier, le prix des aciers alliés a vu une baisse de 103,2 euros en mai de cette année. Voyant les hausses minimes de certains types d’acier depuis ces 6 mois, on peut affirmer que l’hypothèse posée par « ArcelorMittal » au tout début de cette année est devenue réalité. Aussi, on peut affirmer que l’acier est un marché florissant pour cette année.

Cependant, il faut toujours tenir compte de tous les facteurs probables entrainant des changements brusques des cours de ce métal. L’acier ne connaitra pas une carence vu que la production mondiale a noté une hausse de 1,9 %.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

trois × 5 =