Le bronze : un métal sollicité dans les grands travaux

Le bronze : un métal sollicité dans les grands travaux

Dans la plupart de tous les grandes civilisations du monde antique et moyenâgeux, le bronze a été fortement exploité avant l’apparition du fer, après quoi son utilisation est devenue assez rare. Quoi qu’il en soit, on l’utilise toujours dans certains domaines de construction et sa présence dans l’art est fortement remarquée.

Bien qu’il ne s’agisse pas de matériaux d’utilité primaire, il est nécessaire pour la tenue des travaux à réaliser pour ciseler, cintrer, souder ou encore scier d’autres matériaux sur un chantier en pleine construction.

Bronze : histoire et utilisation

bronze_fittings_wt0033

Le bronze est un alliage de cuivre et d’étain avec environ 60% de ce premier. Sa dureté et sa résistance dépend  généralement de son teneur en étain. Il s’agit ainsi d’un métal qui n’est pas pur. A part le cuivre et l’étain, le bronze contient d’autres minéraux tels que le manganèse, l’aluminium, le plomb et le phosphore.

Sa fabrication a commencé bien avant la découverte du fer car le bronze a été utilisé pour concevoir des outils. Son époque est marquée vers 1 800 ans avant Jésus Christ. Une fois le fer découvert, le bronze n’a plus beaucoup servi au quotidien comme outils. Cependant, il est sollicité dans le domaine artistique pour concevoir certains instruments comme les cymbales et les cloches.

Propriétés du bronze

Le bronze est utilisé à travers le monde entier dans la construction et le bricolage pour faire de la soudure, du ciselage, du brasage, etc. C’est grâce à ses propriétés très spécifiques que l’on fait recours au bronze dans tous ces travaux.

Il s’agit en fait d’un matériau malléable, très résistant mais également un bon conducteur thermique et électrique. Mais pour bénéficier de tous ces atouts, il faut savoir bien calculer sa proportion en cuivre et en étain. Trop d’étain nuit en effet aux propriétés de conductibilité du bronze.

Cotation et cours du bronze

bronze

Le prix du bronze, comme il s’agit d’un alliage, dépend avant tout du prix de ses composants dont le cuivre. Ainsi, le cours du bronze varie selon les prix fixés pour le cuivre à travers le monde entier, à l’addition bien sûr du prix des autres composants minoritaires.

Le prix de l’étain joue également un grand rôle dans le cours du bronze bien qu’elle soit minoritaire. Ceci est dû au prix important de ce composant qui est bien élevé par rapport à celui du cuivre. Il est à noter que comme tous les autres métaux sur le marché, ces prix ne sont pas fictifs mais varient avec le temps.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

10 + 8 =