Cuivre

Tout comme l’or, le cuivre a été l’un des premiers métaux que l’homme a découvert et utilisé. Ceci est principalement dû au fait qu’il est présent naturellement sous sa forme native en tant que minéral pur. Dès lors, il a été utilisé dans plusieurs domaines d’applications.

IF

Par sa forte conductivité thermique et électrique, il est très demandé dans les diverses installations immobilières comme la canalisation et surtout dans la confection de réseaux d’alimentation électrique. Mais il est également très sollicité dans le domaine de la communication pour la mise en place des différents réseaux de câbles, des batteries et d’autres composants électroniques.

Il existe aussi quelques domaines mineures comme la fabrication de monnaie, d’ustensiles de cuisine, dans le transport et l’architecture et bien d’autres encore. Son action antibactérienne lui vaut aussi une place importante dans le monde de la santé et ce depuis le Chalcolithique ou l’âge du cuivre entre 3 200 et 2 000 environ av. J.-C, peut être même au delà car dans les civilisations grecs et les égyptiens son usage contre le mal de gorge remonte à 10 000 ans .

Cependant, il semble que son marché ne soit pas en très grande forme depuis quelques années. En effet, le chemin baissier poursuivi par le cours du cuivre semble prouver que le marché de ce matériau est en déclin. Comme tout produit financier boursier, le cuivre n’est pas l’abri d’une hausse subite notamment depuis l’annonce de la reprise des activités chinoises.

Un prix pénalisé par la baisse des stocks

Le stock de cuivre connaît une baisse dangereuse ces dernières années. C’est l’une des raisons qui justifient la baisse de son cours.

La tonne de cuivre se négocie actuellement à 6 786,50 dollars, qui est son plus bas prix depuis des années. En janvier, la même tonne de cuivre se négociait encore à 8 214 dollars, et la situation n’est pas encore très stable.

Un rapport contradictoire au sujet des stocks

Bien que la Chine ait repris ses importations de cuivre, le marché de ce matériau est encore en pleine stagnation financière. Les analystes et les investisseurs ont espéré que la hausse de la demande chinoise aurait dû redynamiser le marché, mais celui-ci peine à se réveiller.

Est-ce parce que les rapports au sujet des stocks de cuivre présents dans les entrepôts du LME sont contradictoires ? Peut-être bien que c’est le cas. L’on n’y recense pas à peu près 400 000 tonnes de cuivre, destiné à garantir les options et les contrats à terme. Peut-on vraiment évoquer l’amenuisement du stock mondial ?

Haro sur l’état actuel du marché chinois

teaser_0009_steinPour endiguer la flambée du prix du logement, le gouvernement a imposé une restriction sur l’importation de cuivre et dans son usage dans l’immobilier. Une décision qui a gelé activités du secteur pendant des mois.

Nous ne devons pas ignorer que le bâtiment est l’un des plus grands consommateurs de cuivre, puisqu’il accapare 21% des importations chinoises. Au mois de juin, la Chine a importé près de 380 000 tonnes de cuivre, soit presque la totalité des stocks du LME.

Faut-il toujours se fier aux données émises par le LME ?

Bien que le cours du cuivre soit en baisse, ce marché est tout de même le moins volatile de tous les métaux de base. Le cours du cuivre parvient tout de même à entamer de légère hausse. La LME estime que dans quelques mois, cette augmentation sera bien nette.

La tonne de cuivre se négociera alors à 6 979,5 dollars, si ce prix se chiffre actuellement à 6 785,5 dollars. Ce prix sera facilement atteint si la demande chinoise demeure stable. Si le cas échéant, le cours du cuivre plongera de nouveau dans les abysses.

Que les investisseurs se rassurent, car cette demande ne faiblira pas, au rythme de la croissance économique actuelle de ce pays.

Cours du cuive sur un an

Cours du cuivre sur un an

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>