La hausse du cours de l’aluminium va-t-elle pousser les grandes entreprises à relancer leur production ?

La hausse du cours de l’aluminium va-t-elle pousser les grandes entreprises à relancer leur production ?

Beaucoup plus léger que l’acier, l’aluminium est demandé par tous les constructeurs automobiles qui voient dans ce métal et dans les possibilités d’alliage, la voiture de demain. Prenant une grande place dans le secteur de l’aéronautique également, les commandes ne cessent d’affluer.

Un déficit à l’horizon

scrap

Si la demande est forte dans le domaine, l’offre de son côté est particulièrement rare car de nombreuses mines d’aluminium avaient fermé lorsque le métal avait perdu de son intérêt. La bauxite issue d’Indonésie qui a été interdite d’exportation limite les possibilités d’extraction du précieux métal.

Il est donc possible d’affirmer que l’aluminium va connaître un déficit assez important en 2015 après neuf années de surplus de production par rapport à la demande. Le marché de ce métal est complètement en train de se reformer.

Une hausse du cours impressionnante

alu

Compte tenu de cette situation, le cours de l’aluminium est passé de 1765 dollars au début de l’année à un taux de 2100 dollars la tonne. Les grandes entreprises sont vivement attendues pour reprendre la production lorsque que des sites de moyenne envergure reprennent leurs exploitations.

Cependant, Alcor et Rusal, ne semblent décidées à réagir que si ce cours dépasse les 2500 dollars la tonne afin d’avoir la certitude que la remise en état de leurs exploitations soient rentables. Cette valeur devrait bientôt être atteinte si la situation ne change pas, ce qui pourrait annoncer un renouveau complet.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

neuf − 2 =