Platine

Le platine est un métal de base devenu aussi rare que l’or. Chaque année, il n’est produit que 6.5 millions d’onces de 31.103 grammes de platine, soit 12 fois moins que la production d’or. Les deux seuls pays producteurs de platine, l’Afrique du sud et la Russie parviennent mal à satisfaire la demande actuelle et cela n’améliore pas le marché.

Les caractéristiques du platine

det1_508

Le platine est un métal stratégique de par ces propriétés chimiques. Comme l’or, la platine est inaltérable, supraconductrice et se trouve être un très bon catalyseur.

Une fois que le platine est mélangé à d’autres métaux, il est possible de l’extraire à l’état pur. C’est une opération difficile, coûteuse, mais également très dangereuse, donc évitez de dissoudre vous-même bien que cela ne demande que peu de matériel. La dissolution du platine se fait à l’aide de l’eau régale, l’unique acide capable de l’altérer. Le platine est un métal gris blanc qui ne ternit ni à l’air, ni au contact de l’eau. Il est également élastique est beaucoup plus malléable que l’or. Le platine rougi à la chaleur et noirci au froid, c’est ainsi que vous pourriez le reconnaître.

Le platine : un métal plus cher que l’or

alliances-platine

Même en ayant dégringolé, le cours du platine est encore supérieur à celui de l’or actuellement. Cela paraît être impossible, pourtant c’est bel et bien le cas.

Sous les meilleurs jours, le cours du platine est de deux fois supérieures à celui de l’or et les raisons de ce revirement viennent essentiellement de l’industrie automobile. Seulement  20% de la production mondiale est destiné à la bijouterie. Si vous voulez investir dans le platine, il vous faut vous rendre sur les lieux où se déroulent les échanges physiques.

Où s’échange le platine ?

60% de la production de platine est utilisé par l’industrie automobile dans la fabrication des pots catalytiques. Les 20% de la production sont destinés à la bijouterie.

Sachez que le platine est bi-quotidiennement coté sur le marché de Londres. Le cours est défini en dollars, en euros et en pounds et est évalué en once. Sachez que le platine est négocié sur le même marché que celui du palladium : le LPPM ou le London Platinum and Palladium Market. C’est au sein de ce marché que se déroulent la majeure partie des échanges physiques mondiaux.

Comment s’échange le platine ?

platine-300x238

Comme le nickel et le palladium, le platine s’échange sous forme de contrats à terme, de futures ou d’options. Ces échanges se déroulent essentiellement sur le marché japonais du TOCOM et au sein du marché de NYMEX aux États-Unis. Ces deux marchés enregistrent une vingtaine de millions d’échanges chaque année, toutefois, il convient de noter que le volume de ces échanges n’est pas le même.

Le cours du platine est fortement influencé par les facteurs sociopolitiques des deux pays producteurs. Si rien de bien inquiétant se passe en Russie, l’Afrique du sud elle, défraye souvent les chroniques de ce marché plus que volatile. Lorsque les miniers sont en grève, le cours du platine augmente, et vis versa.

La « mise au vert » des voitures est-elle une aubaine pour le marché ?

La réponse à cette question est parfaitement claire. La croissance chinoise et l’usage des pots catalytiques, moins polluants sont les deux autres facteurs de la hausse du cours du platine. Toutefois, le record de 2008, qui se chiffrait à 2230 dollars l’once n’a jamais été dépassé. Le recul de la vente automobile enregistré à la fin de 2008 et au début de 2009 en fût la raison.

Depuis, la production de platine n’a jamais été excédentaire. La production est largement inférieure à la consommation, il faut le constater. Se négociant actuellement à 1600 dollars l’once, le platine est désormais un marché à haut risque et c’est peu de le dire.

Cours du patine

Cours du patine

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

quatre × un =