L’augmentation des tarifs de la LME sur les métaux industriels déplait fortement

L’augmentation des tarifs de la LME sur les métaux industriels déplait fortement

La bourse de Londres a annoncé la hausse du coût des transactions à compter du 1er janvier 2015. Cette nouvelle a fait grincer des dents la plupart des courtiers qui jugent que cette décision ne justifie pas le pourcentage d’augmentation prévu.

Un pourcentage caché

lingots or

Si la LME a annoncé une hausse de 34% du coût des transactions, les courtiers affirment que dans les faits l’augmentation sera égale à 100% du montant actuellement en vigueur. En effet, la bourse londonienne aurait fait une moyenne des toutes les augmentations prévu mais il apparaît que les transactions les plus souvent réalisées verront bel et bien leur prix doubler.

Rien que les frais pour passer des ordres pour chaque métal seront doublé, ce qui va forcément avoir des répercussions.

Un danger pour le marché

3384850608

Si les métaux industriels sont achetés en grandes quantités actuellement, il est évident que les courtiers vont répercuter cette hausse, du moins en partie, sur leurs clients. Il reste donc à savoir si ces derniers seront toujours en mesure d’assumer un tel tarif pour chaque achat ou s’ils vont finir par se désintéresser de ces métaux qui possèdent un fort potentiel.

Rachetée par Hong-Kong en 2012, le but est bel et bien de transformer la bourse de Londres plus commerciale qu’elle ne l’était jusqu’à présent. Il est évident que les coûts seront plus ou moins importants selon les transactions mais la bourse de Hong-Kong assume pleinement sa décision.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

17 − seize =